Fêtes

bajada 1Fêtes Patronales

Du 19 juillet au 25 juillet, chaque année, Novelda célèbre ses fêtes patronales et la fête des Àrabes-et-Chrétiens.

Le 19 janvier 1866, la Mairie de Novelda a pris la décision de célébrer chaque année la fête de Santa María Magdalena, en reconnaissance d’un jour de trève dans la terrible épidémie de choléra qui affectait de nombreux peuples voisins à l’époque. Dès lors, la Sainte, qui était déjà venerée dans l’ermitage du château de La Mola dès le XVe siècle, et même auparavant, s’est convertie en Patronne de Novelda.

Les cérémonies se sont développées peu à peu et, dans la dernière décennie de 1.800, elles étaient déjà presque identiques à celles que nous connaissonns aujourdhui : “Porté” de la Sainte, un pèlerinage le 20 juillet ou l’on déplace l’image de la Sainte du Santurario de María Magdalena à la ville de Novelda, pour cet évènement on estime à environ 20.000 personnes, les gens qui arrivent depuis toute la contrée pour y participer. Ont lieu aussi d’autres actes comme la célébration de messes, de processions, de foires, de musique, de danses et de divers spectacles comme correfocs et des compétitions sportives.

DSC06587Àrabs et chrétiens (Moros y Cristianos)

Les fêtes de Moros y Cristianos de Novelda sont relativement récents. En 1969, autour du château de la Mola, s’est organisé pour la première fois le « Jour des châteaux », qui représentait les débuts des fêtes dans un environnement historique. Cet événement marqua les débuts des fêtes de Moros y Cristianos dans notre ville, avec l’appui des nombreuses personnes résidantes dans Novelda mais avec beaucoup de rapports avec la fête d’autres populations, lesquels concevaient celui qui serait le premier défilé de Moros y Cristianos de notre localité en 1970. Avec beaucoup de difficultés et d’efforts un groupe de jeunes hommes commença à répéter dans les jardins du Casino avec les premiers pasodobles et les marches arabes.

Les premières escouades, qui deviendront plus tard comparsas (groupes de fêtes) et qui se formeront pour faire le premier défilé adopteront le nom d’Astures (asturiens) et de Negres Betànics, la première appartenant à la faction chrétienne et la deuxième à la faction maure. On décida de célébrer les fêtes de Moros y Cristianos en l’honneur de Santa María Magdalena, à la fin du mois de juillet . C’est à partir de l’année 1972 lorsque les jours 21 et 23 juillet ont été stipulés pour la réalisation des défilés, donc ces jours-ci l’activité religieuse et patronale de la ville était moindre.

Il faut remarquer que depuis 1972 la femme a participé aux défilés, ce qui constate la pleine intégration depuis ses commencements. Dans la même année l’ambassade a été réalisée pour la première fois dans un environnement historique comme c’est le château de la Mola. Cette année les ambassadeurs ont été importés d’autres localités ainsi que le texte de l’ambassade parce que dans ce moment-là on manquait d’une propre ambassade. C’est le poète de Novelda Luis Pérez Beltrá qui a crée, à partir de l’un de ses poèmes la “Tour Triangulaire”, le texte de l’ambasse de Novelda. Il faut remarquer aussi qu’à différence d’autres villes voisines qui réalisent la même représentation de l’ambassade, celle de Novelda s’est caractérisée par son originalité en ce qui concerne au contenu, étant donné qu’elle fait des références constantes à la population de la ville. Actuellement l’ambassade est célébrée dans la place de la Mairie le 19 juillet et c’est, avec les défilés, l’un des actes les plus importants des fêtes de Moros y Cristianos. Avec l’acte des Embajadas on prétend mettre en scène l’histoire avec le symulacre du combat entre les embassadeurs de chaque groupe, au pied du château, symbole de la ville de Novelda.

Le nombre de comparsas qui forment partie des fêtes de Moros y Cristianos de Novelda s’est multiplié les années suivantes au commencement des fêtes et aujourd’hui il y en a 10, 6 appartenant à la faction maure (les Negres betànics, les Arabes bédouins. les Arabes damascènes, les Arabes omeyyades, les Pirates et les Arabes mudéjars) et 4 à la faction chrétienne (Astures, Caballeros del Cid-Rey Don Jaime I, Tercios de Lepanto y Mozárabes). Le 21 juillet nous avons l’Entrada Cristiana dans laquelle, à travers les rues de la ville, les groupes de Moros y Cristianos avancent au rhytme des tambours et des chalumeaux, embellis avec des vêtements de pleins de couleur et beauté, dans une mise en scène de l’entrée des troupes à la ville et le 23 juillet l’Entrada Mora qui donne fin à la représentation des batailles..

Malgré sa jeunesse, 38 ans, les fêtes de Moros y Cristianos de Novelda occupent une place remarquable à l’intérieur de la fête si populaire de Moros y Cristianos dans nos terres. La communauté festera dépasse les deux mille festeros et nous pouvons trouver des familles entières avec trois générations des participant(e)s à la fête. D’année en année les nombre de participants augmente et ainsi que la sensibilisation de la fête comme patrimoine culturel de tous les citoyens de Novelda.

caperuzo semana santaSemaine Sainte

Notre Semaine Sainte s’organise comme nous la connaissons maintenant en 1880, au cours du temp vont se créer toute une série de projets, culturelle et sociale.

Actuellement des processions sont célébrées depuis le Dimanche des Rameaux jusqu’à celui-là de Résurrection. Nous pouvons détacher la Procession del Santo Entierro, dans l’après-midi du Vendredi Saint, où défilent la totalité des 14 confréries qui composent actuellement la Junta Mayor avec une participation qui avoisine les 2500 confrères. La Procession du Dimanche de Pâques qui ferme les défilés procesionales, donne un pas au “Jour traditionnel de la guenon” le Lundi de Pâque.

correfocsCarnavals

Les carnavals sont déjà une fête qui est consolidée dans Novelda. Depuis quelques années des voyants et amuseurs de rue sont invités. La partie la plus tpique de cette journée est le goûter en vertu d’un “coca de graisse”, comme prélude à l’arrivée du Carême.

Le mardi du carnaval on célèbre dans Novelda la procession dénommée de “Quarante Heures” qui est unique en Espagne. Ce privilège a été accordé à cause d’une épidémie qui a causé de nombreux décès dans la population, par le Papa León XIII à Rome le 28 février 1897. Cette fête est célébrée année après année, permettant d’appuyer une manifestation de foi religieuse même sous la pluie et en réduisant son parcours.

nanosigegantsFêtes de Quartiers

Du mai à septembre tous nos quartiers célèbrent ses fêtes en honneur à ses patrons avec des processions, verveines, amuseurs de rue, mâts de cocagne et autres.

– Barrio La Vereda: Week-end, par San Pablo (29 juin).

– Barrio La Garrova: 2º et 3éme. Week-end septembre.

– Barrio Sagrado Corazón: week-end postérieur au Corpus.

– Barrio La Estación: week-end postérieur au 17 mai.

– Barrio Mª Auxiliadora: week-end postérieur au 24 de mai.

– Barrio La Cruz: week-end du 1 mai.

– Barrio San Roque: Pour le jour de l’Asunción, 15 août.